"La santé est au fond de l'assiette !"

06 juillet 2013

Ceviche de maquereau à la nectarine jaune et sa salade de fèves à l'huile de noisette.

La honte  : presque un an que ce blog n'a pas été alimenté ! Je pourrais accuser le manque de soleil, le manque de temps d'une année occupée entre agreg(s), préparation de mariage, achat de maison, plusieurs collèges... mais accusons plutôt les vrais coupables, le manque d'innovation et surtout la flemme de faire des photos !

Un article aujourd'hui, donc, mais qui ne promet rien pour la régularité de la suite ! 30° et plus prévus pour les 10 jours à venir, je ne vais pas m'en plaindre, mais par contre, ça annonce beaucoup de repas froid et avec le minimum de cuisson...

Mais avoir donné l'adresse du blog à une collègue gourmet(te ?) et fine cuisinière et avoir entendu une autre dire qu'elle avait entendu dire que canalblog était moins simple qu'avant à utiliser m'a sans doute donné la stimulation pour réutiliser le blog et le masochisme pour vérifier l'état de la platerforme ! 

Voici en tout cas le repas de ce midi, dans lequel j'ai essayé de mettre fraicheur et jus à défaut de manger des tomates, puisque les producteurs, et les plants de tomate, tout comme nous, ont tout d'un coup, même dans le Suuuuuud de France, vu débarquer l'été sans y mettre préparés, et que les tomates ne sont donc pas encore à maturité. C'était mon grand regret ce matin au marché !

 

100_3088

 

J'ai farfouillé sur le blog, et j'ai bien cru que je n'avais jamais mis de recette de ceviche, alors que c'est un de nos classiques... Et puis si quand même, déjà celle-là, qui évoque les origines de mon histoire avec le ceviche (hihihi !). Bon, sans plus tarder :

 

Pour deux : 

pour le ceviche : 

2 maquereaux levés en filet par le poissonnier trop gentil

2 petites nectarines jaunes

1 petit oignon

1 oignon 

sel-poivre-curry

 

pour les fèves :

1 kg de fèves

sel - poivre - 1/2 citron - 1 c à s d'huile de noisette

de la patience

 

Enlever les arêtes des filets de maquereaux. Racler les filets pour ne pas avoir l'espèce de film de peau. Hacher au couteau. 

Peler l'oignon et le couper en très fine brunoise. 

Presser le citron. 

Peler les nectarines et les couper en cubes de 5 mm de côté environ. 

Mélanger dans un bol. 

Laisser au moins une heure au frais. 

 

Pendant ce temps, recruter l'autre convive et extraire les fèves de leur gousse. Faire bouillir de l'eau. Mettre 3 minutes dans l'eau bouillante puis faire passer dans de l'eau glacée. Retirer, enlever la peau de chaque fève. Assaissonner.

 

Je souhaite à tous les lecteurs encore de passage par ici un bel été, avec de bonnes choses à manger, évidemment ;-) ....

 

Posté par clcuisine à 19:41 - - Commentaires [2] - Permalien [#]


27 juillet 2012

Et si cuisait les lottes à la poêle ?

 

Un des bonheurs du marché, ici, ce sont les petits poissons de la Méditerranée, même si celle-ci n'est pas tout à fait encore à portée de main ! Et la lotte s'achète petite, cuite en un passage rapide à la poêle ! Alors à peine une recette, plus une idée.

100_2669

Pour deux : deux petites lottes, de l'ail, une tomate un peu mure, du sel, du poivre, du basilic et du riz. 

Couper l'ail petit, le faire dorer, pendant ce temps couper la tomate, la passer à la poele, quand c'est cuit ajouter les lottes. Compter à peine 5 minutes de cuisson, et quand on passe un couteau facile c'est prêt. Saupoudrer de basilic préalablement ciselé. Manger !

Posté par clcuisine à 15:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Une idée mignonnette de brochettes

 

100_2654

 

Prenez des mini pommes de terre nouvelles, avec leur peau, tendance grenaille, faites-les sauter et cuire à la poele.

Prenez des saucisses (pour nous, de foie), coupez-les à la même taille que les pommes de terre. 

Prenez des mini-brochettes et montez le tout !

 

 

Posté par clcuisine à 15:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Une tarte de saison, pêches jaunes et abricots rehaussés par du gingembre

 

La tarte est adaptée d'une recette de Clothilde Dussoulier dans Chocolate & Zucchini. 

 

100_2674

 

 

La pâte :

75 g de beurre demi sel

75 g de sucre

150 g de farine 

une petite racine de gingembre

pincée de sel

Les fruits :

2 pêches jaune et demi

6 abricots

Pour l'appareil :

3 c à soupe de sucre roux

2 petits oeufs

5 cl de lait 

 

Peler au couteau puis râper le gingembre. Je l'ai fait au robot avec la râpe très fine que j'utilise pour la betterave, ça a laissé de la bourre sèche (jetée), du gingembre rapé fin fin fin et du jus. 

Mélanger beurre froid coupé en morceau, farine, sel et sucre, puis jus et gingembre rapé. Former une boule. (là encore, pour moi, merci le robot ! Quelle fainéante je suis devenue !).

Beurrer le boule à tarte et aplatir à la main la pâte au fond et sur les bords (assez haut). Couvrir de papier sulfurisé et garder au moins 30 minutes au frigo. 

Faire chauffer le four à 180°. Quand il est chaud, cuire le fond de tarte 15 minutes.

Pendant ce temps, peler les pêches et les couper en 12 "quartiers" et couper les abricots en 6.

A la sortie du four, laisser refroidir 5 minutes. 

Dans un bol, battre les oeufs avec le lait et le sucre.

Disposer les fruits. 

Verser l'appareil. 

Cuire 40 minutes environ à 180°. 

Laisser refroidir. Par contre, à consommer dans la journée qui suit. 

 

Posté par clcuisine à 15:26 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

04 juin 2012

Crumble courgette-truite-lardon-amande-parmesan.

 

Si vous voulez une recette vite faite, passez votre chemin. Celle-ci a justement été conçue pour que je passe un certain temps en cuisine. En effet, j'attends des résultats d'un concours, et la cuisine est un bon moyen de patienter ! Comme tout crumble, celui-ci est peu photogénique, et la photo est le résultat de ce qui a atterri dans l'assiette, car à part faire la dernière cuisson dans des ramequins ou des mini cocottes, cela ne reste pas sous la forme crumble. Mais qu'est-ce que c'est bon !

 

 100_2642


Pour 3

1 grosse truite ou 2 petites

75 g de lardons

2 petites courgettes ou l'équivalent

1 gros oignon

huile d'olive

50g de beurre salé

50 g de farine

50 g de parmesan

50 g de poudre d'amande

thym sel poivre

 

Cuire la truite entière au four (15 minutes à 200°). 

Récupérer la chair de la truite. 

Cuire les lardons, sortir du feu, mélanger à la chair de la truite.

Couper les courgettes en gros dés, émincer l'oignon. Huiler un plat à four moyen, disposer dés de courgettes et oignon émincé, mélanger avec du thym. Cuire 25 minutes au four en remuant à mi cuisson et en ajoutant éventuellement un filet d'huile d'olive. 

Poivrer.

Préparer le crumble avec farine, parmesan rapé, beurre, poudre d'amande, thym. 

Sur les courgettes, disposer le mélange lardons-truite, puis la pâte à crumble. 

Cuire 10 minutes à 180° puis 5 à 200°. 

Déguster.

Posté par clcuisine à 20:26 - Commentaires [0] - Permalien [#]


20 mai 2012

Boulettes d'agneau cumin-coriandre et leurs carottes au cumin.

 

Depuis des mois que j'ai mon gros robot Kenwood, je n'avais pas encore utilisé le hachoir à viande. Et puis après avoir lu sur Beau à la louche la fabrication des saucisses par Loukoum and co, je me suis dit qu'à défaut de me mettre aux saucisses, fallait quand même que je l'utilise, ce hachoir. Alors, au marché, hop hop hop, un bon morceau de selle d'agneau, et c'était parti pour la fabrication des boulettes. 

 

100_2608

 

Pour des boulettes pour 4

500g de selle d'agneau

1 c à c de graines de cumin

1 c à c de cumin en poudre

1c à s de coriandre hachée

1/2 oignon

1 oeuf

sel poivre

huile d'olive

Pour l'accompagnement :

5 carottes

1 c à s de cumin en poudre

1 c à s de cumin en graines

un fond d'eau

 

Commencer par faire ce que je n'ai fait qu'ensuite, après avoir un peu bouché le hachoir, à savoir enlever la grosse peau de l'agneau. Couper la viande en lanière. Hacher. 

Mélanger avec l'oeuf, le sel, le poivre, le demi oignon coupé, le cumin en graines, celui en poudre et la coriandre hachée.

Façonner les boulettes.

A ce moment-là, si vous voulez le même accompagnement que moi, peler et couper en rondelles les carottes, et les mettre à cuire à couvert avec un verre d'eau et le cumin sous ses deux formes. Compter 20 minutes de cuisson. Surveiller et éventuellement rajouter un peu d'eau.

Mettre à chauffer 3 c à s d'huile d'olive dans une poele. Déposer les boulettes (avec des pinces ?). Baisser le feu. Prévoir de les tourner délicatement avec deux fourchettes deux ou trois fois. Compter 7-8 minutes de cuisson. 

Servir avec les carottes et de la semoule. 

Posté par clcuisine à 21:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

13 mai 2012

Parmentier aux oignons nouveaux en deux manières.

 

Il y a quelques jours, j'ai vu deux bonnes cuisinières jeter le vert des oignons nouveaux... et j'en ai été étonnée. Je ne sais pas comment et depuis quand je sais qu'on peut s'en servir, mais toujours est-il que quand je reviens du marché avec des bottes d'oignons frais, j'en jette le moins possible ! Dans la série "tout utiliser", nous avions ce jour-là un reste de purée de pommes de terre (pommes de terre, eau de cuisson, beurre salé, un peu de lait, fleur de sel, poivre) et ce montage de Parmentier m'est venu à l'esprit, avec de l'oignon cuit dans la viande, et le vert cru pour aromatiser la purée, façon ciboulette.

 

100_2607

 


En plat unique pour 2 ou pour 4 dans un repas plus copieux : 

Un bon reste de purée de pommes de terre

3 steacks hachés

3 oignons nouveaux avec vert en bon état

5 cl de vin rouge

sel, poivre, chapelure

 

100_2606 

 

Faire chauffer le four à 200° en position normale.

Emincer le vert des oignons. Réserver.

Couper le blanc des oignons, faire dorer à la poele. Ajouter les steacks hachés, et quand ils sont cuits, séparer la chair à la cuillère, puis ajouter le vin, saler, poivrer. Laisser mijoter une dizaine de minutes à feu très doux. 

Réchauffer à la casserole à feu doux ou au micro-onde la purée, y mélanger le vert des oignons.

Dans 4 ramequins ou mini-cocottes ou un plat moyen à four, dresser, avec d'abord le mélange de viande, puis la purée, et saupoudrer de chapelure.

Mettre en position grill, enfourner pour 10 minutes jusqu'à ce que la chapelure ait grillé.

 

100_2590 

Posté par clcuisine à 20:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

23 avril 2012

Lasagnes poireaux-saucisse

 

Une recette qui change avec des poireaux... Et qui change aussi pour les lasagnes, en tout cas de mon point de vue. Une fois de plus un Monsieur sceptique, et convaincu ensuite.

 

100_2567

 

Pour 4 petits mangeurs ou 2 gros

4 poireaux moyen 

8 à 10 feuilles de lasagne

250g de chair à saucisse

gruyère à raper

 

100_2568 

 

Précuire les feuilles de lasagne 8 minutes dans l'eau bouillante chacune, deux par deux grand max (oui, ça prend du temps !). 

Mais pendant ce temps, laver les poireaux, les couper et les faire cuire à la poele avec la chair à saucisse en petits bouts. Saler, poivrer, si la chair à saucisse n'est pas déjà assaisonnée. Eventuellement ajouter quelques c à s d'eau.

Monter les lasagnes et ajouter du gruyère sur le dessus composé du mélange de poireaux et de chair à saucisse.

Enfourner à 200° pour un quart d'heure. 

 

Posté par clcuisine à 22:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Soupe aux fanes de radis et aux oignons nouveaux, au vin blanc et à la semoule.

Elle ne paie pas de mine cette soupe, c'est sûr ! Mais elle a pourtant été bien appréciée. Faut dire que Monsieur a pensé qu'il y avait des lardons dedans...à l'odeur et au goût... après réflexion, c'est le mélange d'oignon et de vin blanc qui rappelait la tartiflette... Bref, pas sûr que ce soit une soupe pour les enfants, mais les adultes pas fan de soupe de légumes normalement pourraient apprécier !

 

100_2589

 

Pour 4 assiettes à soupe bien remplies

Fanes de radis non jaunies d'une botte

2 oignons nouveaux avec le vert

1 c à s d'huile d'olive

20 cl de vin blanc sec (un reste de Picpoul pour nous)

40 cl d'eau 

1 cube de bouillon de volaille

1 verre de semoule (20g ? 30g ? )

 

Nettoyer et trier les fanes.

Couper les oignons nouveaux, et les mettre à rissoler dans la cuillère à soupe d'huile chaude. 

Quand les morceaux commencent à colorer, mélanger et ajouter les fanes. 

Quand elles ont réduit de volume et sont devenues plus vertes mélanger et ajouter le vin blanc.  

Quand l'ensemble est chaud, ajouter le cube de bouillon et bien mélanger. 

Ajouter les 40 cl d'eau. 

Laisser chauffer à feu doux et à couvert 5 minutes. 

Ajouter la semoule et laisser à nouveau cuire quelques minutes. 

Alonger avec de l'eau si ça a une texture trop épaisse. 

Mixer avec un mixeur plongeant ou autre. 

Goûter, éventuellement assaisonner ou allonger et laisser mijoter à feu doux quelques minutes.  

 

Posté par clcuisine à 13:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

14 novembre 2011

Pizza toute maison jambon-mozarella-roquette

 

Il y a longtemps, 4 ans déjà, je parlais d'une pizza en disant que c'était la dernière fois que j'achetais une pâte toute faite... et, pour dire le vrai, on en a racheté à de nombreuses reprises... Par contre, la semaine dernière, on s'est enfin lancés dans la réalisation d'une pâte maison, et d'une pizza plus authentique que celles que l'on mangeait jusqu'à présent chez nous. Pour ce faire, plusieurs chocs et variations par rapport à nos habitudes : pas de "rapé" mais de la mozza, pâte maison donc, et puis des ingrédients ajoutés après cuisson et non avant pour garder leurs saveurs...

 

100_2396

 

Recette pour 3 :

Pour la pâte, nous avons utilisé une recette de Clea dans cet article

Pour la pâte :
250 g de farine de blé (moitié T65, moitié T80 par exemple)
5 g de levure de boulanger déshydratée
1/2 c. à café de sel fin
1 pincée de sucre
125 ml d’eau tiède
2 c. à soupe d’huile d’olive

Préparer la pâte en mélangeant, dans l’ordre, tous les ingrédients. Pétrir et laisser gonfler à couvert pendant 1h. Abaisser sur une épaisseur de 1 cm environ.

 

Pour la garniture : 

2 boules de mozarella

3 tranches de bon jambon, du Villemagnol par exemple !

1 poignée de roquette (de la terrasse pour nous hihihi!!!)

quelques cuillères à soupe de bonne sauce tomate

marjolaine - sel -poivre

 

Préchauffer le four à 220°. Une fois la pâte abaissée, mettre de la sauce tomate cuillère à soupe par cuillère à soupe pour qu'elle couvre la pâte sur 2-3 mm sur toute la superficie ou presque. Couper en lamelles une des boules de mozza et disposer sur la sauce tomate. Saupoudrer de marjolaine. Cuire pendant 20-25 minutes.

Pendant la cuisson, préparer des lamelles de jambon et de mozza, et la roquette. A la sortie du four, disposer le jambon, la mozza et la roquette, dans cet ordre. Saler, poivrer, servir. 

Mmmmmmmm

 

Posté par clcuisine à 17:10 - - Commentaires [1] - Permalien [#]